Comment naissent les petits de l'hippocampe - Curieuses nouvelles


Saviez-vous que M. Seahorse est en fait une maman très douce?

L'hippocampe, ce délicieux petit poisson (nom scrintifico Hippókampos, de híppos «cheval "e kampe «courbure »), a en fait des habitudes que tout le monde ne connaît pas. En fait, les chiots de cette espèce sont nés du père et non de la mère. Comme, comment? Je vais vous l'expliquer.

La femelle produit les œufs (et jusqu'à présent, tout se déroule selon la nature). Quelques jours avant leur maturation (prête à être fécondée) la femelle se laisse courtiser par le mâle qui la poursuit sans relâche jusqu'à ce qu'il puisse la saisir par la queue. Ce geste représente le mariage. À ce stade, l'accouplement se produit dans la direction opposée: la femelle pond ses œufs dans un sac ventral du mâle et ce n'est qu'alors que le mâle les féconde. Cette sorte de poche devient alors un «placenta» où circule de l'oxygène pour maintenir les œufs en vie.

Mme Cavalluccio, qui a terminé sa tâche, reprend ainsi ses tâches quotidiennes, en faisant cependant une visite quotidienne à son partenaire, pour s'assurer que tout se passe bien et que son mari est une bonne mère et ne surmenage pas trop.

Au bout de 3-4 semaines, les douleurs commencent, c'est-à-dire de véritables spasmes musculaires pour permettre aux petits, désormais parfaitement développés, de sortir du sac qui les a hébergés et ainsi commencer leur vie indépendante.

Mais la nature… est-ce merveilleux ou non?


Vidéo: Un mâle hippocampe accouche en direct - ZAPPING SAUVAGE


Article Précédent

Prunes Oullins Gage: Conseils pour la culture des jauges Oullins

Article Suivant

Types d'arbres de grenade - Conseils sur le choix des variétés de grenade