Vidéo sur le chrysanthème - Culture: soins, plantation, reproduction


À propos des plantes

Vidéo sur le chrysanthème. Comment faire pousser correctement le chrysanthème - bon conseil. Quand et comment transplanter des chrysanthèmes, comment les chrysanthèmes se multiplient, hivernage des chrysanthèmes. Types et variétés de chrysanthèmes.

Vidéo sur le chrysanthème

4.7511111Évaluation 4.75 (8 votes)


Hôte 2
Cyclamen


Matricaria

La plante vivace à fleurs marticaria (Matricaria), également appelée camomille, est un représentant de la famille des astéracées. Ce genre regroupe environ 20 espèces. La plus populaire d'entre elles est la camomille en pharmacie, largement utilisée à des fins médicinales et cosmétiques. Dans des conditions naturelles, cette plante peut être trouvée en Afrique du Sud, en Eurasie et en Amérique, alors qu'elle a également été introduite en Australie. Les camomilles sont également appelées plantes d'autres genres, similaires à la marticaria, appartenant à la famille Astrov, par exemple: pupavka, gerbera, doronicum, grande camomille, marguerite et aster. Le fait est que toutes ces plantes forment des paniers d'inflorescences pendant la floraison. Pour une telle plante, le nom scientifique a été formé à partir du mot latin, qui signifie «utérus», cela est dû au fait que la camomille a longtemps été utilisée pour traiter les maladies gynécologiques. Le nom russe a été emprunté à la langue polonaise, alors qu'il est considéré comme dérivé du mot romana traduit par "romain", cela est dû au fait qu'au 16ème siècle la marticaria était appelée la "couleur romaine".


Cultiver un mûrier:

1. Atterrissage

Le mûrier convient aux endroits bien éclairés, protégés de la stagnation froide. Il serait idéal de réserver des sols limoneux sableux, sableux ou limoneux pour la plantation. Les jeunes plants sont plantés soit au début de l'automne (septembre - début octobre), soit en avril. Le trou de plantation est creusé de 80x80x60 cm et est saupoudré de terre fertile, de compost ou d'humus en combinaison avec des engrais complexes. Les jeunes arbres sont plantés au centre, étalant les racines, puis saupoudrés de terre et tassés. Terminez la plantation avec un arrosage abondant (un seau) et un paillage.

2. Entretien des arbres

Un arrosage abondant est nécessaire pendant la période de croissance active, en particulier pendant le débourrement. Il est également important de nourrir la plante. Par exemple, du lisier fermenté ou des excréments d'oiseaux mélangés à de l'eau dans un rapport de 1: 5 et 1:10. Le top dressing s'arrête début juillet et la plante n'est désormais arrosée qu'en cas de sécheresse sévère.

3. Reproduction

Les mûres sont coupées, plantées de graines, séparées de l'arbre mère. La reproduction des variétés décoratives est réalisée par greffage sur des plants.

Si vous décidez de multiplier par graines, il est conseillé d'utiliser les graines de l'année en cours. Épluchez-les de la pulpe et peuvent être conservés à l'intérieur à température ambiante jusqu'à la plantation. Les graines sont semées en février, mais avant cela, elles sont trempées dans une solution spéciale - un biostimulateur de croissance pendant quelques heures. Après cela, ils sont légèrement séchés et semés dans un sol nutritif, puis saupoudrés de terre de 1 cm.La température dans la pièce doit être de 20 à 22 ° C. Les graines, en règle générale, donnent des pousses fortes et amicales. Après la germination, les plants sont placés dans un autre endroit - plus éclairé et à une température de 16 à 20 ° C. En avril, ils sont plantés dans un lit de jardin scolaire, rempli d'engrais à l'automne. Lors de la plantation, il devrait y avoir 5-6 mètres entre les plantes.

4. Taille

En règle générale, la taille formative du mûrier n'est pas nécessaire, cela n'est nécessaire que s'il est nécessaire de donner à la couronne une forme en coupe. Les sommets des pousses principales et autres sont coupés pour limiter la croissance de l'arbre. Cependant, pour les régions froides, cela se produit par lui-même en gelant les pousses supérieures et par l'apparition de pousses de racines, ce qui entraîne la formation d'un buisson de taillis.


Soins du chrysanthème

Le régime d'arrosage doit être modéré, dans lequel le système racinaire ne pourrira pas à cause d'un excès d'humidité. Ceci malgré le fait que le chrysanthème est assez hygrophile. L'exception est la période sèche (pendant laquelle arrosez plus abondamment pour que les tiges ne deviennent pas rouillées et que les fleurs ne perdent pas leur effet décoratif) et la période précédant la floraison. Il vaut mieux prendre de l'eau stagnante ou de l'eau de pluie.

Une fois par semaine, «nourrir» les fleurs avec une infusion de molène (1:10), et avant le bourgeonnement - avec des engrais potassiques et phosphorés pour une floraison luxuriante, parfois des engrais azotés pour former une masse verte. Jeter le top dressing avant la floraison. Lors de l'habillage, assurez-vous que la solution d'engrais ne pénètre pas sur les feuilles et ne provoque pas de brûlures. Arrosez uniquement à la racine. Pour le développement des jeunes chrysanthèmes, il est extrêmement important d'assurer une alimentation équilibrée au cours des deux premiers mois, car la masse verte se développe très activement. La molène brûlée et les excréments de poulet sont très efficaces. La règle principale est qu'il vaut mieux ne pas nourrir la plante que de la brûler.

Versez quelques seaux de molène ou un seau de crottes de poulet dans un grand récipient, remplissez-le d'eau, remuez et laissez infuser pendant trois jours - pendant ce temps, l'engrais hautement concentré sera prêt. Préparez une solution: ajoutez 10 litres d'eau à 1 litre d'infusion concentrée. Appliquer 1 litre de solution sous chaque plante uniquement à la racine et toujours sur un sol humide.

Les soins supplémentaires pour le chrysanthème ne nécessitent pas beaucoup d'efforts - arrosage régulier, desserrage, désherbage, pulvérisation contre les parasites.

Malgré le fait que les chrysanthèmes tolèrent assez bien le froid, à la fin du mois d'octobre, protégez le parterre de fleurs du gel en plaçant un cadre avec une pellicule de plastique dessus - et vous admirerez la floraison des boutures d'avril pendant un autre mois. Vous enlèverez le cadre fin novembre, transplanterez les buissons dans des pots, et ils fleuriront sur une véranda chaude et lumineuse même en janvier.

Si on vous a récemment donné un chrysanthème en pot, comment le conserver jusqu'au printemps et le planter dans le jardin, vous pouvez le découvrir grâce à la réponse à la question "Comment conserver les chrysanthèmes jusqu'au printemps?"

Lutte contre les maladies et les ravageurs

Le chrysanthème épris d'eau, un arrosage abondant, surtout en l'absence de pluie, aide à prévenir la défaite des pucerons et des acariens qui ne tolèrent pas l'humidité.

De nombreux micro-organismes et agents pathogènes nocifs vivent dans le sol, donc après chaque pluie, traitez les plantes avec des médicaments contre les maladies (par exemple, Quadris ou Previkur). Fitosporin protégera de la pourriture des racines, il peut être ajouté à l'eau d'irrigation à chaque alimentation.

De tous les ennemis des chrysanthèmes (rouleaux de feuilles, escargots, pucerons, tiques, etc.), les chenilles sont les plus dangereuses. Un seul d'entre eux peut manger plusieurs têtes par nuit. Alors gardez les oreilles ouvertes, passez régulièrement en revue vos plantations et agissez à temps. Les bonnes préparations pour lutter contre les insectes sont Aktara, Aktellik, Ratibor, Iskra, Fitoverm, etc.


Les propriétés curatives du lofant tibétain

À base de feuilles, de fleurs, de tiges de plante, diverses préparations sont préparées qui doivent être prises sur une longue période.

Lofant contribue à:

  • Renforcer le système immunitaire du corps humain. Aide à combattre les maladies infectieuses et virales. Il élimine les toxines du corps, aide à nettoyer les organes internes d'une personne.
  • Aide le corps à récupérer plus rapidement après divers chocs, comme un accident vasculaire cérébral ou une crise cardiaque. Il est utilisé en l'absence de sommeil, de troubles nerveux, d'anxiété et de maux de tête persistants.

Normalise la pression artérielle. Aide à réduire le taux de cholestérol, renforce les vaisseaux sanguins, augmente l'hémoglobine. Recommandé pour diverses maladies cardiovasculaires.

  • Élimination de l'inflammation. Les huiles essentielles à base de lofant tibétain améliorent le fonctionnement du tractus gastro-intestinal, aident à l'indigestion, aux maladies rénales. Il est également utilisé comme moyen d'expectoration pour les maladies respiratoires.
  • Nettoyage de la peau. Favorise une guérison rapide, nettoie parfaitement la peau et aide à lutter contre les maladies de la peau.
  • Il est utilisé pour traiter l'impuissance et la prostatite.



Article Précédent

Plantes "pour les paresseux"

Article Suivant

Pittosporum