Quelles sont les causes du déclin lent des agrumes - Comment traiter le déclin lent des agrumes


Par: Teo Spengler

Le déclin lent des agrumes est à la fois le nom et la description d'un problème d'agrumes. Qu'est-ce qui cause le lent déclin des agrumes? Les ravageurs appelés nématodes des agrumes infestent les racines des arbres. Lisez la suite pour en savoir plus sur ce problème et comment traiter le déclin lent des agrumes.

Quelles sont les causes du déclin lent des agrumes?

Le lent déclin des agrumes est une préoccupation majeure pour les producteurs, et cela devrait l'être également pour vous si vous avez un verger à la maison. Les arbres atteints de cette maladie perdent de leur vigueur et présentent un feuillage jaune et de petits fruits.

Le nématode des agrumes (Tylenchulus semipénétrans) est responsable de cette baisse. Les nématodes sont des vers ronds microscopiques qui vivent dans le sol et les tissus végétaux et se nourrissent des racines des plantes. Le nématode des agrumes a été observé pour la première fois en 1913. Aujourd'hui, on le trouve dans presque toutes les régions productrices d'agrumes du monde. Il est présent dans au moins la moitié des vergers du pays.

Symptômes d'un déclin lent des agrumes

Comment savoir si votre oranger ou tilleul ou toute autre plante sensible (les plantes qui peuvent être attaquées par ce ravageur comprennent les agrumes, les raisins, le kaki, les lilas et les oliviers) souffrent d'un lent déclin des agrumes? Voici quelques-uns des symptômes à rechercher:

Les premiers symptômes aériens du déclin lent des agrumes comprennent des arbres moins vigoureux et un ralentissement de la croissance. Vous pouvez également voir les feuilles des arbres jaunir et les fruits rester petits et peu attrayants. De plus, la canopée des arbres a tendance à s'éclaircir. Lorsque vous voyez des branches nues exposées sur la couronne de l'arbre, vous devez commencer à penser à la gestion du déclin lent des agrumes.

Mais ce ne sont que les symptômes aériens d'une infestation de nématodes. L'attaque peut se produire sans aucun de ces symptômes. Les signes souterrains d'une infestation de nématodes des agrumes sont les plus importants, comme une mauvaise croissance des racines nourricières.

Gérer le déclin lent des agrumes

Auparavant, la gestion du déclin lent se faisait avec des traitements au nématicide chimique. Cependant, ces produits chimiques ne sont pas autorisés à être utilisés aussi librement qu'il y a quelques années. Si vous vous demandez comment traiter le déclin lent des agrumes aujourd'hui, la prévention est considérée comme la défense de première ligne. Il est recommandé de faire tout ce que vous pouvez pour éviter ces problèmes.

Lorsque vous achetez un arbre, choisissez-en un avec un porte-greffe résistant aux nématodes. N'achetez que des plantes certifiées exemptes de parasites nématodes. Une autre façon de commencer à gérer le déclin lent des agrumes est d'utiliser d'excellentes pratiques d'assainissement. Assurez-vous que tous les sols et autres produits sont certifiés exempts de nématodes.

En outre, il aide à effectuer une rotation avec les cultures annuelles pendant quelques années avant de replanter les agrumes.

Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le

En savoir plus sur les agrumes


Le verdissement des agrumes apparaît dans le nord de la Floride

Souvent, nous pensons que le verdissement des agrumes est un problème d'agrumes du sud de la Floride ou commercial. Cependant, le verdissement des agrumes a pris pied et est bien établi dans le nord-est de la Floride. Au bureau d'extension de l'UF-IFAS / du comté de Duval, les propriétaires envoient quotidiennement des images de leur verdissement en déclin d'agrumes. Pour de nombreux propriétaires, le diagnostic sort du ciel. Il est évident que de nombreux propriétaires avec des agrumes dans leur cour ne sont pas au courant de cette maladie dévastatrice des agrumes.

Le verdissement des agrumes ou Huanglongbing (HLB), a été découvert dans le sud de la Floride en 2005. Depuis lors, le verdissement des agrumes s'est répandu dans toute la Floride dans les sites commerciaux et résidentiels. Il n'y a pas de variétés d'agrumes résistantes au verdissement. Depuis la découverte de HLB, le nombre d'acres consacrés à la production commerciale d'agrumes a diminué de 26 pour cent et la quantité d'agrumes récoltée a chuté de 65 pour cent. La durée de vie typique d'un agrume est passée de 50 ans à seulement 15. Les producteurs d'agrumes ont rapporté dans une enquête récente qu'au moins 90 pour cent de leur superficie consacrée aux agrumes commerciaux sont infectés par le verdissement des agrumes et 78 pour cent des arbres sont infectés.

Le verdissement des agrumes est causé par la bactérie Candidatus Liberibacter asiaticus. Les bactéries sont transférées d'arbre en arbre par un insecte appelé psylle asiatique des agrumes. Le psylle se nourrit de la sève d'un arbre infecté et transfère les bactéries lorsqu'il se nourrit d'un autre arbre. Une fois dans un arbre, les bactéries inhibent la capacité de l’arbre à absorber et à distribuer les nutriments, ce qui entraîne le déclin progressif de l’arbre avec des feuilles décolorées, des fruits plus petits et des fruits de moindre qualité.

Le verdissement des agrumes est également appelé Huanglongbing, qui se traduit par «dragon jaune». Ce nom a été donné à la maladie parce qu'un signe précoce de verdissement des agrumes est une branche ou une pousse jaunissant. Le symptôme le plus identifiable trouvé sur le feuillage est appelé marbrure tachetée. Il peut être décrit comme des taches jaunes et vertes sur la feuille. La tache n'est pas symétrique, ce qui signifie qu'un côté de la feuille n'est pas une image miroir de l'autre.

Le prochain symptôme notable est la provenance du terme «verdissement des agrumes». Le fruit peut virer à l'orange près de la tige mais rester vert à l'autre extrémité. D'autres symptômes de fruits comprennent des fruits déséquilibrés ou petits qui ont un goût aigre ou amer.

Le premier symptôme généralement remarqué par les propriétaires est la chute prématurée du fruit. De nombreux résidents touchés par la maladie ont signalé que leurs fruits avaient commencé à tomber en août. Depuis lors, il y a eu une perte constante de fruits des arbres locaux.

La seule façon d'obtenir un diagnostic précis du verdissement des agrumes est d'envoyer un échantillon à un laboratoire et de lui demander de rechercher l'ADN de la bactérie. Ce test est appelé un test PCR. L'Université de Floride facture des frais de 80 $ pour effectuer le test. Cependant, il existe un test sur le terrain utilisant de l'iode domestique qui peut vous aider à déterminer s'il est «probable» que votre arbre soit atteint de la maladie. Le test d'iode sur le terrain est simple et prend moins de 5 minutes. La fiche d'information qui détaille les instructions peut être trouvée à crec.ifas.ufl.edu/extension/greening/PDF/HS37500.pdf.

À l'heure actuelle, il n'existe aucun remède pour le verdissement des agrumes. Des chercheurs du monde entier étudient des options pour lutter contre la maladie. Ils étudient plusieurs stratégies qui incluent la découverte d'un traitement pour le verdissement des agrumes, le développement de variétés d'agrumes résistantes, la mise au point d'options de gestion des agrumes alternatives et l'essai de solutions viables pour lutter contre le psylle.

Si votre arbre est verdoyant, il n'y a aucun moyen de le débarrasser de la maladie. Il y a des choses que vous pouvez faire pour garder votre arbre productif un peu plus longtemps avec l'utilisation d'engrais de qualité et de pulvérisations de micronutriments. Les spécialistes des agrumes recommandent que lors de la fertilisation des agrumes infectés, un engrais contrôlé ou à libération lente soit appliqué périodiquement tout au long de la saison de croissance. La quantité d'engrais appliquée dépendrait du pourcentage de nutriments dans le sac et de l'âge de l'arbre. Par exemple, un arbre de 5 ans aurait besoin de 13 livres d'engrais à libération contrôlée 12-4-16 appliqué en trois quantités égales entre mars et septembre.

L'engrais à libération contrôlée est formulé de manière à libérer les nutriments à l'arbre progressivement sur une plus longue période de temps. Cela permet à l'arbre d'absorber les nutriments au fur et à mesure qu'il en a besoin. L'engrais utilisé sur les agrumes n'a pas à dire «agrumes» sur le sac. Les propriétaires peuvent consulter l'étiquette de l'engrais pour trouver un engrais à libération lente ou à libération contrôlée. Il est également recommandé que les engrais utilisés sur les agrumes contiennent une plus grande quantité de micronutriments tels que le zinc, le manganèse et le fer. Un autre outil qui aide à prolonger la productivité de l'arbre est l'utilisation d'un spray de micronutriments appliqué sur le feuillage. Il est relativement facile à trouver dans la plupart des pépinières de détail. Comme toujours, lisez et suivez l'étiquette lors de l'application de ces produits.

Pour ceux d'entre nous qui ne veulent pas abandonner les agrumes, il existe un hybride de mandarine qui n'est pas résistant mais qui tolère mieux le verdissement des agrumes. Cette variété s'appelle «Sugar Belle». Cet arbre est difficile à trouver et peut nécessiter plusieurs appels téléphoniques aux pépinières d'agrumes locales, mais l'effort devrait en valoir la peine. Pour plus d'informations sur le «Sugar Belle», rendez-vous sur nwdistrict.ifas.ufl.edu/phag/?s=sugar+belle.

Larry Figart est agent de vulgarisation en foresterie urbaine de l'Université de Floride / IFAS.


Pourriture Pourriture

La racine de la pourriture phytophthoréenne est une maladie transmise par le sol qui fait peler l'écorce au niveau du sol. Le tronc peut devenir ceinturé, avec du tissu de la plaie visible. Au fil du temps, l'arbre peut présenter des symptômes de déclin tels que la chlorose des feuilles, la chute des feuilles et des fruits, le dépérissement des branches et, finalement, la mort. L'une des principales signatures de la pourriture des racines est (sans surprise) la pourriture des racines, qui peut être visible si vous creusez le sol. Pour aider à corriger la pourriture des racines, évitez de pailler l'arbre et n'irriguez que le matin. Gardez la zone sous l'arbre dégagée de l'herbe et des mauvaises herbes.


Restrictions

Pour aider à limiter la propagation de la maladie du verdissement des agrumes, tout ou partie des États de Floride, Californie, Arizona, Géorgie, Louisiane, Caroline du Sud, Hawaï, Mississippi, Alabama et Texas ont mis en quarantaine les agrumes, y compris la chaux kaffir, ou des quarantaines sur les insectes responsables de la propagation de la maladie. Le commerce de matériel végétal peut être limité dans ces zones.

Kristen Kelly a commencé à écrire professionnellement en 2010. Elle a auparavant rédigé des articles techniques tout en travaillant comme assistante de recherche. Elle détient un baccalauréat en gestion environnementale appliquée du Lakeland College à Vermilion, en Alberta.


Q. J'ai cultivé 9 graines de plantes d'agrumes à partir des fruits que nous avons mangés. Ils sont tous plantés dans un pot de 14 pouces de diamètre. Les plantes ar

e 2 citrons Meyer, 5 pamplemousses rouge rubis et 2 citrons Eurika. Ma question est la suivante: LORSQUE LES RACINES DE CES 3 DIFFÉRENTES PLANTES D'AGRUMES SONT ENMÊLÉES, EST-CE EN EFFET LA MÊME QUE LE GREFFAGE? Si je greffe une tige de pamplemousse rouge rubis sur une tige de citron Meyer, obtiendrai-je des résultats?

Ce ne sera pas la même chose que la greffe. Ils se battront pour l'eau et la nourriture, c'est pourquoi ils sont empêtrés. Il n'y aura pas de résultats étranges.



Article Précédent

Décoration de jardin décorative de votre site - 2

Article Suivant

Jardin japonais (partie 1)